AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bonsooooir, ou booonjour cher membre (a) vous avez un compte sur PRD ? Oh super, donc faites remonter notre sujet PRD alors, vous serez gentiiiiiiiille ♥️
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 zëlda-swann ∞ nobody can compare to the way you get down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

B. Zëlda-Swann Applewood
ZËLDA ϟ world was built for two

∞ Âge : 22 ans
∞ Messages : 204
∞ Date d'inscription : 23/06/2012

livret de famille
le rp, tu le sens comment ?: j'suis au taquet ma lucette !
et sinon, t'as des amis ?:
nawakbox:

MessageSujet: zëlda-swann ∞ nobody can compare to the way you get down   Dim 5 Aoû - 21:02

bluenn zëlda-swann applewood

nevermind i'll find, someone like you

« Très bien, évitons de passer par quatre chemins. Je me nomme Bluenn Zëlda-Swann Applewood, mais la plupart du temps, les gens me surnomment Blue, Zëldy. Je suis né(a) le 18 avril 1990 à El Paso, et, vous l'aurez compris, je suis aujourd'hui âgé(e) de 22 ans. Malgré que je vive aujourd'hui à Austin, au Texas, j'ai des origines américaines et mexicaines. Vous ne me croirez sans doute pas si je vous dis que je suis hétérosexuelle, en couple, et maman d'un petit garçon de trois ans, mais c'est bien vrai. Autrement, en dehors de tout ça, il faut bien que je me nourrisse, et pour cela, je suis styliste. »

souriante - renfermée - drôle - têtue - espiègle - parfois naïve - gentille - maladroite - douce - casse-cou - sensible - rancunière - altruiste - lunatique - câline - romantique
Toi & ta famille, c'est plutôt comment ? Ҩ Tendu. Mais genre comme un string. Je suis partie de chez moi quand j'avais à peine 17 ans, et je ne leur ai pas donné de nouvelles depuis. C'est ma belle mère qui doit être heureuse, tout comme ma demi-sœur. Cette garce de demi-sœur. Elles doivent penser que je suis morte, et cette idée doit les réjouir. Mais je m'en fous. Elles peuvent penser ce qu'elle veulent temps qu'elle ne me font pas chier.
Ton point de vue sur le mariage et l'amour... Ҩ l'amour est un truc horrible. Je suis en couple, mais je pense que l'amour est un truc horrible, temps que l'on n'a pas trouvé le bon, le vrai. Autrement, on souffre, comme on n'a jamais souffert.mais une fois que l'amour, celui qui durera toujours, a frappé à notre porte, il ne faut plus attendre. Il faut le kidnapper et l’épouser sur le champ.
Les gosses, bonheur ou malédiction ? Ҩ il y a trois ans de cela, je vous aurais dit sans hésitation qu'ils étaient une malédiction. Je n'ai jamais été douée avec les enfants, et disons qu'ils me le rendaient bien. Mais maintenant que mon petit bout est avec moi, je ne l'échangerais pas contre tout l'or du monde, croyez-moi.
Plutôt parent poule ou éducation militaire ? Ҩ je suis plutôt du genre mère poule. En fait, je suis bien pire qu'une mère poule. Je suis quasiment toujours derrière lui, à me plier en quatre pour lui faire plaisir, toujours en train de lui faire des bisous partout. Je suis toujours inquiète quand il va chez son père, même si ce n'est qu'un week-end, et je n'ose même pas imaginer ce que ce sera quand je devrais l'envoyer à l'école.


wesh les potos. j'me suis déjà présentée avec le reste du staff, mais comme j'ai la classe, j'ai bien envie de me la jouer un peu perso aussi (a) Donc moi c'est gipsy.heart, mais on a plutôt tendance à m'appeler Chloé (sauf ma gazelle mannequin de copine pour qui j'suis une belette, mais chut !). Sinon j'ai quinze -jeun's power !- complètement dingue, vous l'aurez remarqué, et aussi admin, grâce à ma truite, ma choupette, ma petite poussinette en sucre, j'ai nommé need.blood ! Autrement, j'fais du rp depuis au moins 3 ans, et j'suis loin devous lâcher parce que je vous n'aimeuh
Code:
<span class="pris">NINA DOBREV ✎</span> <i>b. zëlda-swann applewood</i>
©️ gifs by tumblr ; avatar by JACAGE ; icons by BELIEVE ; code par gipsy.heart.




Dernière édition par B. Zëlda-Swann Applewood le Mar 7 Aoû - 17:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesondetavoix.forumactif.fr/
avatar

B. Zëlda-Swann Applewood
ZËLDA ϟ world was built for two

∞ Âge : 22 ans
∞ Messages : 204
∞ Date d'inscription : 23/06/2012

livret de famille
le rp, tu le sens comment ?: j'suis au taquet ma lucette !
et sinon, t'as des amis ?:
nawakbox:

MessageSujet: Re: zëlda-swann ∞ nobody can compare to the way you get down   Lun 6 Aoû - 14:25

Too good to be true

✎ Le 29 juin 2005, El Paso
« Viens ici sale petite peste ! Je te jure que je vais t'étriper ! » « Faudrait déjà que t’arrive à bouger suffisamment la planète qui te sert de cul pour ça, chorra ! » Opaléah poussa un cri de frustration avant de sauter sur Zëlda, qui prit habilement la fuite, pour se réfugier dans sa chambre. Elle claqua et verrouilla la porte de son refuge avant de s'appuyer sur le battant. Elle ne put retenir un cri de surprise en apercevant Sylbao assis en tailleur sur son lit, comme si cela était tout à fait normal qu'il se retrouve là. « C'est moi ou t'essayes d'échapper au grand méchant loup ? » La jeune fille posa la tête sur le battant de la porte et ferma les yeux, calmant la chamade de son coeur. Elle mit quelques instants avant de finalement répondre. « S'il se fait appeler Opaléah et que cela fait bientôt deux qu'il me pourrit gaiement la vie, alors oui, cette saloperie de loup a bien essayé de me manger. » « Je vois que c'est encore et toujours l'amour fou entre vous deux. » « Fais-moi plaisir Simba, arrête de me parler de ce mi-humain mi-vipère. » Le jeune homme étouffa son rire mais n'ajouta rien. Au lieu de quoi, il se leva et s'approcha de sa meilleure amie, attrapa ses mains et l'obligea à se lever. Elle résista en boudant pendant un instant, mais elle jeta bien vite les armes et explosa de rire lorsqu'il tenta de danser avec elle. Zëlda se débattit lorsqu'il la jeta sur son épaule, et ils s'écrasèrent finalement sur son lit en explosant de rire. Ils restèrent un moment allongés là, à regarder le plafond, la tête de la jeune fille posée sur le torse de son ami le plus proche. Elle se sentait si bien ainsi, entourée par le calme et les bras de l'une des personnes qui comptaient le plus pour elle, bercée par sa respiration. « Sylbao ? Promets-moi une chose, tu veux ? » « Je te promets ce que tu veux ma biche. » « Ne m'abandonne jamais. » « J'en serais jamais capable. »

✎ Le 03 septembre 2009, El Paso
Zëlda-Swann, perdue dans ses pensées, regardait la rue qui vivait au delà de sa fenêtre, quand Sylbao s'approcha d'elle et passa ses bras autour de sa taille. « Zëldy, t'es au courant que j'étais pas sérieux quand je te l'ai proposé, la dernière fois ? » La brunette se retourna en repoussant ses mains. Elle plongea son regard dans le sien, et il put y voir toute la tristesse qui y brillait, accompagnée de cette lueur de détermination qu'il connaissait tant. Elle se dégagea de son étreinte pour aller prendre le sac de voyage rangé sous son lit, et elle commença à le remplir, se résignant à faire un choix parmi ses fringues. « Oui, peut-être, mais qu'est-ce qu'on a à perdre ? ... Et puis de toute façon, avec ou sans toi, je partirais loin d'ici. Alors tu me suis ou pas ? » Elle se planta devant lui, et lui prit les mains, les larmes aux yeux. Elle souffrait plus que jamais, et était bel et bien déterminée à s'enfuir loin de cette vie qui l'étouffait et de cette famille qui la détestait. Zëlda allait ajouter quelque chose lorsque Sylbao posa un doigt sur ses lèvres. « Donne-moi vingt minutes pour préparer mes affaires et te rejoindre, et on part tout les deux, où tu veux. » Un sourire naquit sur le visage si morose de la brunette, et elle sauta au cou de son ami de toujours. « Merci Sylbao, merci infiniment. » Il la prit dans ses bras et déposa un baiser dans ses cheveux. « Je t'ai promis que je ne t'abandonnerais jamais, t'as oublié ? »

✎ le 29 mai 2009
Zëlda-Swann accéléra le pas en voyant qu'elle approchait de l'appartement qu'elle partageait avec Sylbao. Cela faisait un moment qu'elle n'y avait pas mis les pieds, passant tout son temps libre avec Naël-Ezra, un garçon qu'elle avait rencontré peu de temps après son arrivée à Austin, et ils avaient rapidement commencé à sortir ensemble. Non ma chérie, tu n'es plus avec lui. Fais toi une raison ma belle. Elle s'arrêta devant la porte avant de commencer à chercher ses clés dans son sac, mais les larmes lui brouillant la vue ne l'aidaient absolument pas. Lorsqu'elle comprit qu'elle les avait sans doute oubliées chez Naël, elle se résigna à frapper à la porte, quatre petits coups, les deux intermédiaires plus rapprochés que les autres. C'était leur signe depuis qu'ils avaient onze ans, âge auquel elle avait rencontré Sylbao. Après quelques instants, il vint finalement ouvrir la porte en caleçon, les cheveux ébouriffés et les paupières lourdes du sommeil duquel elle l'avait tiré, et découvrit une Zëlda plus triste que jamais, les bras entourant sa poitrine, des sillons de larmes séchés sur ses joues. En la voyant dans cet état, il ouvrit les bras et elle s'y blottit immédiatement, de nouvelles larmes noyant ses joues. Il la souleva légèrement pour l'attirer à l'intérieur, fermant la porte d'un coup de pied, et attendit que ses sanglots s'atténuent, avant de sécher ses larmes avec son pouce. « Il ... Il est parti Sylbao. Il est parti en ne me laissant qu'un pxtain de mot griffonné sur un post-it. » Le jeune homme étouffa un juron tandis qu'un éclair de rage traversait ses yeux, et Zëlda se rendit compte que finalement, il avait tout compris. Lui, il avait deviné qu'il la ferait souffrir, et c'est pour ça qu'il avait tenté de la protéger, mais têtue comme elle l'était, elle ne l'avait pas écouté. Et pourtant, il était là pour elle, là pour ramasser les pots cassés, comme toujours. Et elle s'en voulait de ne pas l'avoir écouté, d'avoir écarté sa mise en garde d'un revers de main. « Pardonne-moi Simba. Tu peux pas savoir comme je m'en veux... » Sentant qu'une nouvelle crise de larmes pointait à l'horizon, il déposa un autre baiser dans ses cheveux. « C'est rien Zëlda. La seule personne à qui j'en veux c'est à lui. Il n'a pas dû saisir à quel point il avait de la chance de t'avoir rien que pour lui... » La brunette se détacha quelque peu de lui pour plonger son regard dans le sien, et pour la première fois, elle découvrit une étincelle qui lui était inconnue, elle qui le connaissait par cœur. Elle découvrit cette petite étincelle de désir mélé d'admiration, une étincelle d'amour sincère et véritable. Leurs cœurs s'accélérèrent en même temps, et Zëlda eut l'impression que le feu lui montait aux joues. Et lentement, comme pour tâter le terrain, pour lui laisser le temps de le repousser si elle en avait envie, Sylbao prit son visage entre ses mains et approcha ses lèvres des siennes. Lorsqu'il les effleura en une douce caresse, les jambes de Zëlda se transformèrent en coton tandis qu'au loin, elle pouvait apercevoir une lueur d'espoir. Il serait toujours là pour elle, elle le savait. Elle l'avait toujours su en fait, tout comme elle savait depuis bien longtemps qu'il y avait plus qu'une grande amitié entre eux. Il y avait toujours eu ce petit quelque chose en plus. Sa voix le fit redescendre sur Terre, un peu trop tôt à son goût toutefois. « Allez ma biche, une bonne nuit de sommeil te fera pas de mal. » Sans qu'elle n'ait le temps de protester, il la prit dans ses bras, un immense sourire aux lèvres. « Dis Simba, je peux dormir avec toi ? » « Bien sûr mon ange. Comme si je pouvais te refuser ça. »

Quelques jours plus tard, Zëlda-Swann a annoncé à Sylbao qu'elle était enceinte de Naël-Ezra, et alors qu'elle commençait à envisager l'avortement et l'adoption, il lui a déclaré qu'elle devrait le garder et qu'il voulait bien être le père de cet enfant. Certaine qu'il ne l'abandonnerait jamais, elle n'a pas hésité une seule seconde. Il l'a d'ailleurs accompagnée à chaque échographie et s'est démené pour satisfaire ses moindres caprices pendant presque six mois. En couple depuis trois ans maintenant, tout allait bien pour eux, jusqu'au retour de Naël dans leur vie, il y a bientôt un an et demi de cela. Zëlda s'est mise à douter de ses sentiments pour Sylbao tandis qu'elle se questionnait à propos de ceux qu'elle éprouvait pour Naël, et cela n'a pas manqué de créer des disputes au sein de leur couple. Mais malgré cela, ils arrivent à être une famille unie, et prennent soin les uns des autres.




Dernière édition par B. Zëlda-Swann Applewood le Mar 14 Aoû - 8:23, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesondetavoix.forumactif.fr/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: zëlda-swann ∞ nobody can compare to the way you get down   Lun 6 Aoû - 14:32

Wesh welcome poupée

Par contre, y'a un souci de permission, pour tes images c'est écrit
Citation :
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Enfin j'dis ça, j'dis rien poupée
Revenir en haut Aller en bas
avatar

B. Zëlda-Swann Applewood
ZËLDA ϟ world was built for two

∞ Âge : 22 ans
∞ Messages : 204
∞ Date d'inscription : 23/06/2012

livret de famille
le rp, tu le sens comment ?: j'suis au taquet ma lucette !
et sinon, t'as des amis ?:
nawakbox:

MessageSujet: Re: zëlda-swann ∞ nobody can compare to the way you get down   Lun 6 Aoû - 15:30

merci minipouce
& merci pour ça aussi. c'est un bug FA et c'est vachement chiant ce bordel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesondetavoix.forumactif.fr/

Invité
Invité

MessageSujet: Re: zëlda-swann ∞ nobody can compare to the way you get down   Lun 6 Aoû - 15:32

Derien maxipouce
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: zëlda-swann ∞ nobody can compare to the way you get down   

Revenir en haut Aller en bas
 

zëlda-swann ∞ nobody can compare to the way you get down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les Pirates des Caraïbes
» Valérie Carpentier - On la compare déjà à Adèle
» Hélice DUC
» you're the sweetest person in the world &&. SWANN.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BABY BOOM :: maternity :: acte de naissance :: terminées-